Anti cramine

Les trois Tentes de la Survie sont maintenant installées, prêtes à affronter les rigueurs hivernales de Saint-Pétersbourg.

SOUTENEZ-LES TENTES DE LA SURVIE
Elles sauvent des vies et offrent, chaque nuit, par tente, un refuge sûr, un repas chaud, des habits adéquats aux frimas et des soins de premières urgences à une cinquantaine de personnes.

  50 CHF Une nuit dans la Tente pour 12 personnes
100 CHF Une nuit dans la Tente pour 24 personnes
200 CHF Une nuit dans la Tente pour 48 personnes

1’070 personnes mortes de froid
Chaque année, des centaines de sans-abri trouvent le salut grâce aux tentes de Nochlechka, déclare Andrei Chapaev, coordinateur des projets humanitaires de l’ONG.
Il ajoute : Le besoin de lieux de sommeil sûrs et abordables pour les sans-abris est énorme.
A part les trois tentes, il n’y aura qu’un seul autre endroit où le sans-abri pourra passer la nuit sans besoin de montrer patte blanche, ni documents, comme l’exigent les services sociaux de la ville, il s’agit de l’abri mobile du service d’assistance maltais.
Survivre à une nuit froide dans la rue de notre ville tient du miracle.

Non à la mort blanche
Selon l’agence de statistiques, Petrostat, 1’070 personnes sans abri sont décédées à Saint-Pétersbourg en 2017.
La moindre des choses serait que la ville offre, au minimum, dans chaque quartier de la ville, un refuge accessible, chauffé, ouvert à toutes et tous, où, pendant les périodes froides, tous ceux qui sont en danger, peuvent y passer la nuit. (Lire conditions accès centres hébergement)
C’est seulement ainsi que les sans-abris seront protégés contre les gelures, les amputations, les blessures et la mort nous dit Andreï.

D’indispensables refuges
La première tente est située près de la station de métro “Obukhovo” sur l’avenue le 9 janvier à l’arrêt de bus. La 2em tente est située à Polytechnicheskaya 11B, à l’entrée de la rue Novorossiyskaya.
Le troisième abri, ouvert en octobre, se situe sur l’ile Vassilievski et plus précisément proche du canal Shkipersky, 18, K.16.
Ces refuges fonctionneront tous les jours de 20h00 à 8h00 et ceci jusqu’au 31 mars.
Le refuge de l’ile Vassilievski a déjà hébergé, le mois dernier, une trentaine de personnes par nuit.

Rappelons que la compagnie pétrolière nationale finlandaise Neste offre l’essence et le fuel. Lire l’article.
Qu’AmRest fournit aux tentes la nourriture. Que le Congrès juif régional de Saint-Pétersbourg et le Comité de politique sociale soutiennent financièrement le travail des tentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *