Principaux facteurs du sans-abrisme

Statistiques recueillies en 2018 par Nochlechka auprès de 1’384 sans-abris 

L’ âge moyen est de de 46 ans. 81% sont des hommes. 87% sont citoyens russes.

Leur profil
16.1% ont suivi des études universitaires
44%
    ont suivi des études secondaires professionnelles
28.6% ont suivi des études secondaires
9.4%   ont suivi des études supérieures et ne les ont pas terminées
0.8%   ont suivi l’enseignement primaire
0.8%   n’ont pas d’éducation

Les causes
32%
migrent vers une grande ville dans l’espoir de trouver un mieux-être économique.
30% sont expulsés de leur logement par leurs propres familles suite à des conflits.
18.6% sont victimes de fraudes immobilières, personnes âgées, orphelins, malades mentaux.
14.1% diverses raisons. Expulsion du logement fourni par l’employeur, réinstallation forcée, biens saisis pour dettes, les conflits avec les voisins, choix personnel souvent causé par la question mentale et violente.
8% sont des prisonniers, de ce fait perdent leur logement ou n’ont plus de papiers à leur libération.
7,2%
ont des problèmes d’alcool, de drogues
6% n’ont pas de famille, de connaissance, sont seuls face à l’adversité.
5.3 % forcé de vendre sa propriété pour diverses raisons.
5.1% ont été gravement malades ou blessés
3.3% d’orphelins. Malgré l’obligation légale de leur fournir un logement, ce n’est pas toujours le cas.
2.5% habitat ayant été détruit suite à un sinistre (incendie-inondation-etc)

Pour toutes informations complémentaires contactez info@suissesolidaire.org