Paraître et être ?

“Agissons comme des Pétersbourgeois”. La campagne lancée par Nochlechka appelle les citoyens à faire preuve d’humanité envers les sans-abris.

Ne rejetez pas la différence
À Nochlezhka, nous croyons que le regard porté sur l’autre n’est pas qu’une question d’éducation, de scolarité, que la commisération est en chacun d’entre nous, nous dit Grigory Sverdlin, président de Nochlechka.
L’empathie est une force et nous exhortons les Pétersbourgeois à ne pas craindre la pauvreté rencontrée dans les rues, illustrée, trop souvent, par ces milliers de citoyens russes sans-papiers sans-abris.
Rappelons qu’une majorité de ces SDF sont des victimes du système bureaucratique, qu’ils ne sont pas dans la rue par leur bon vouloir, bien au contraire, et que ceci peut arriver à tout un chacun. Lire le dossier.

Des histoires réelles
En ce sens, il y a quelques années déjà, toujours dans un but de sensibilisation, Nochlechka avait publié une bande dessinée, « Les Cailloux » du peintre espagnol Ruben Fdez, dépeignant cette réalité où devenir sans-papier arrive plus facilement qu’on le pense. Voir la BD

Un comportement compétent
C’est sous la forme d’affiches que la campagne de sensibilisation a lieu.
Le concept et la conception de cette campagne d’affichage ont gratuitement été offerts par l’agence Advertising center, une agence qui depuis longtemps soutien Nochlechka.
Sergey Filipchenko, son rédacteur publicitaire, nous explique le concept : Les gens n’aiment pas le moralisme. Par conséquent, nous avons voulu parler d’un problème important sans pression excessive. Le style de ces affiches va dans ce sens, nous parlons non pas d’un discours compétent, mais d’un comportement compétent. Ensuite, chacun décide comment il agit.

Soutenez Nochlechka vous sauvez des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *