On ne vous oublie pas

A Saint-Pétersbourg, les sans-abris eux aussi ont droit à des étrennes. 

Un peu de lumière
Nochlechka joue au père noël et distribue près de 700 cadeaux aux laissés pour compte. Chaque paquet enrubanné offre des conserves de viande, de poisson, de purée de pommes de terre, des nouilles instantanées, un paquet de biscuits, 10 sachets de thé et des sachets de sucre raffiné, du chocolat et des bonbons au caramel, des mandarines, du dentifrice, une brosse à dents, une barre de savon, 10 lames de rasoir, de la crème pour bébé et une paire de chaussettes.

Spasiba bolchoï
Depuis plus d’un mois l’ONG a récolté tous ces articles généreusement apportés en masse par des citoyens responsables et sensibilisés au sort des sans-papiers sans-abris.
De plus, des bénévoles ont tricoté foulards en laine, gants, chapeaux et chaussettes qui eux aussi ont rejoint la hotte de Ded Moroz.

Comme si toute la ville avait donné
C’est avec grande satisfaction et un large sourire que Victoria Ryzhkov, coordinateur du projet caritatif de Nochlechka, nous communique ce rapport.
Elle ajoute : “En plus de ces 700 étrennes, nous allons distribuer tout au long du mois de janvier des produits d’hygiène que nous avons récoltés et stockés lors de ces derniers mois.
C’est très cool, nous avons le sentiment que toute notre campagne de Nouvel An  a été soutenue par toute la ville ! Merci à tous.
Merci à cette entreprise qui discrètement a donné des conserves en grand nombre, merci aux enfants qui ont peint et signé plus de 200 cartes de vœux, merci à leurs parents de les avoir soutenus. Merci encore aux journalistes, aux personnalités publiques qui ont appuyé l’action. Oui, on a l’impression que tout le monde a offert de la chaleur aux démunis.”
Que les Pétersbourgeois leur disent : « vous existez ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *