On chauffe gratuit

Ou presque. La compagnie Neste vient d’offrir pour 500’000 roubles (8’259 CHF) de fioul à Nochlechka.
Un appui bienvenu pour le chauffage des trois tentes de la survie et aussi pour les tournées du Bus de Nuit.

Une dépense en constante augmentation
Le coût du carburant est l’une des dépenses les plus importantes de nos actions humanitaires, nous informe Andrei Chapaev, coordinateur des projets humanitaires de Nochlechka.
Notre bus parcourt quotidiennement des centaines de kilomètres et boit des dizaines de litres de carburant.
Dans les tentes les poêles à mazout eux aussi ont besoin d’être abreuvés.
Et nous n’oublions pas qu’en Russie, l’essence devient plus chère tous les mois. (L’inflation au mois d’octobre avoisine les 3%)
Nous sommes rassurés, grâce au soutien de Neste, les tentes ont la garantie d’être chauffées pour quelques semaine.

Non à la mort blanche
Chaque jour, une soixante de personnes passe la nuit dans les Tentes de la Survie, sur l’île Vasilievsky et dans les districts de Kalininsk et Frunzensky.
Ces espaces de survie ont besoin de votre soutien financier. Chaque hiver, ils permettent de sauver des centaines de vie.
Rappelons qu’en 2016, mille neuf cents dix sans-abris sont décédés à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad.

Faisons tout pour éviter des drames soutenons les Tentes de la Survie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *