Moscou, un impératif

L’hiver approche, les besoins des milliers de sans-papiers sans-abris moscovites sont immenses.
Nochlechka tient à y installer un centre d’accueil.

Nouvelle tentative
Vous vous rappelez, l’année dernière, fin août, le projet d’implantation avait échoué faute d’accord avec le voisinage. De ce fait les autorités locales s’étaient rétractées.
Nochlechka n’a jamais renoncé et aujourd’hui l’ONG a déniché un nouveau lieu susceptible de l’accueillir.

Dialogue intensif
Après neuf mois d’intense recherche de la part de l’antenne moscovite, 80 immeubles visités, 50 quartiers parcourus, la perle rare se situe dans le quartier de Begovoy, entre les stations de métro Biélorussie et Savelovsky.
Le directeur de Nochlechka, Grigory Sverdlin, et la directrice de Moscou, Dasha Baybakova, ont rencontré les députés municipaux ainsi que les représentants de l’administration du district concerné.
Le 12 septembre, une réunion a eu lieu avec les résidents, de plus, menée par un bureau de sondage une enquête est en cours auprès de trois cents autres personnes du voisinage.

Parti pris – opposition de principe
Malgré les multiples explications de Nochlechka, dès les rumeurs de la venue de sans-abris, le voisinage s’est enflammé, les diatribes anti SDF ont fusé, les menaces aussi.
Contrairement au mois d’août 2018, cette fois Nochlechka veut aller au bout de ce projet, ne pas baisser les bras, prouver aux habitants de Begovoy que leurs préjugés sont erronés.
Pour ce faire, l’ONG attend, premièrement, que la convention de logement soit signée et enregistrée par l’administration du quartier.

Un combat démiurgique
Puis viendra cet Himalaya : convaincre les nombreux récalcitrants ne sera pas facile tant l’image défavorable du sans-abri est ancrée dans les mentalités.
Expliquer que ces sans-logis sont des victimes de procédures administratives discriminatoire, que vivre dans la rue n’est pas un acte de paresse mais l’unique choix que les autorités octroient à des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants.
Qu’un centre d’accueil permet de remédier à l’absence de politique sociale étatique, de faciliter une certaine réhabilitation.

Soutenez l’initiative
• Si vous habitez à Moscou, veuillez contacter le conseil, les élus municipaux du district de Begovoy, la préfecture de la CAO et le département du Travail et de la Protection sociale de la ville de Moscou. Contactez vos voisins, vos amis : le bouche à oreille pour défendre cette initiative est fondamentale.
• Parlez de cet indispensable projet sur les réseaux sociaux avec l’hashtag :
# jazanochka
• Expliquez pourquoi ce centre d’accueil est primordial à vos yeux, pourquoi il est important d’aider les sans-abris. Même quelques lignes seront d’une grande aide. Voir modèles.
• Partagez sur les réseaux sociaux nos réponses à ce sujet.
• Rejoignez le chat des supporters de Nochlechka à Moscou, invitez des amis à le faire, informez Masha
• Si vous connaissez des journalistes ou des leaders d’opinion prêts à écrire sur le sujet, contactez Katya.
Contacts

La tâche est immense, nous avons besoin de VOUS, soutenez Nochlechka, vous sauvez des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *