Marathon caritatif

Le 22 juillet prochain, le marathon de Saint-Pétersbourg soutiendra Nochlechka.
Avaler des kilomètres, se transcender, tout en œuvrant pour les sans-papiers sans-abris tel est le but proposé.
Nochlechka invite les athlètes à « offrir » une distance de 10 km et ainsi soutenir le Centre d’Accueil.
White Nights” est le plus grand marathon du Nord-Ouest de la Russie, chaque année des milliers d’athlètes et de coureurs du monde entier y participent.
Le parcours traverse traditionnellement les rues centrales et les quais de Saint-Pétersbourg.
Les organisateurs du marathon ont soutenu l’idée d’un marathon caritatif et ont réservé un certain nombre de places pour Nochlechka.

Deux façons d’aider
-La première, le participant verse 1’300 roubles à l’ONG qui s’occupe de l’inscription au marathon.
Nochlechka prend contact avec le coureur-bienfaiteur afin de lui expliquer par le détail les modalités de la course.
Un certificat médical est requis pour la participation à la course, chaque athlète le transmet de manière indépendante.
– La deuxième, le coureur en plus de sa participation aux 42,195 kilomètres, collecte des fonds auprès de ses amis coureurs, de ses proches avant le début du marathon.
Lorsque le coordinateur de Nochlechka confirme la participation, l’athlète crée un événement « Je cours en faveur de Nochlechka » sur ses réseaux sociaux, il le partage le plus largement possible avec ses amis, implique ses collègues, parle de la décision de soutenir Nochlechka.
Cette démarche permet aussi d’attirer l’attention sur le problème du sans-abrisme.

Les dix premiers kilomètres
Pour sa campagne, le coureur-bienfaiteur peut choisir l’un de ces montants :
14’820 roubles, soit un mois de réadaptation d’un sans-abri au Centre d’Accueil
59’280 roubles, soit quatre mois de réadaptation d’un sans-abri au Centre d’Accueil
Quatre mois est le temps moyen nécessaire pour une réhabilitation de base.
118’560 roubles, soit quatre mois de réhabilitation de deux sans-abris au Centre d’Accueil
179’674 roubles, soit une semaine de travail du Centre d’Accueil où cohabitent une cinquantaine de sans-papiers sans-abris.

Ces options sont indicatives, bien évidemment le coureur-bienfaiteur a toute l’attitude de choix, nous explique Natalia Kravchenko, coordinatrice des projets de l’organisation caritative Nochlechka.
Merci d’informer vos amis, vos familles, vos connaissances, qu’ils prennent contact avec Nochlechka et participent à ce marathon, pour le moins les dix premiers kilomètres, ajoute-t-elle

Soutenez Nochlechka vous sauvez des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *