Les bannis de l’école

En Russie, à Saint-Pétersbourg, pour de nombreux enfants, l’école buissonnière est obligatoire.
En Romandie, à l’heure de la rentrée scolaire si certains élèves râlent pour rejoindre leurs classes, dans la patrie de Vladimir Poutine bien des petits Russes n’ont aucun accès à l’éducation.
Ce sont les filles et les fils de citoyens russes sans-papiers dans leur propre patrie. Apatrides comme leurs parents, ces bambins n’existent tout simplement pas pour l’administration du pays.

Veronika, maman sans-papier, un triste exemple
Elle raconte : On m’a dérobé mes papiers, mon argent. Sans eux, je n’ai pas pu déclarer le vol, me refaire des papiers d’identité. Je n’existais plus. Je n’ai pas pu me marier.
Enceinte, impossible d’avoir un suivi gynécologique.
Quant à l’accouchement : c’est aux urgences que ma fille Olga est née, seul lieu où les mères telle que moi peuvent enfanter.
Pour eux, je n’étais personne et de ce fait impossible d’enregistrer la naissance de ma fille.
Aux yeux du personnel soignant, Olga, malgré ses vagissements, n’existait pas.
J’ai eu beau les supplier, pincer Olga pour qu’elle pleure un peu, pour qu’ils entendent qu’elle était bien là, bien vivante, rien n’y fit, administrativement elle n’était pas née.

Avoir des espérances comme tout un chacun
Elle ajoute : de ce fait ma fille, huit ans aujourd’hui, jamais n’a pu connaître les bancs d’une classe. Sans cette propiska, ils ont toujours refusé de l’inscrire.

Veronika et des milliers de mères russes, elles aussi sans-papiers, rêvent que la constitution russe soit appliquée, que leur progéniture puisse vivre comme leurs autres petits camarades : rechigner parfois de devoir aller à l’école mais avoir une existence normale, des espérances comme tout un chacun.
Lire : l’accès à l’éducation en Russie

Aujourd’hui, au pays des sans-papiers, le futur de ces enfants-là est déjà tout tracé.

Soutenez Nochlechka, elle sauve des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *