Mandarines pour Vadim

A Saint-Pétersbourg, les sans-abris eux aussi ont droit à des étrennes.

Joyeuses fêtes
Plus de 500 cadeaux vont être distribués par Nochlechka. Chacun contient une boîte de ragoût, une boîte de conserve de poisson, de la purée ou des nouilles instantanées, un paquet de biscuits secs, des sachets de thé et des morceaux de sucre raffiné, des bonbons au chocolat et au caramel, des mandarines, du dentifrice, une brosse à dents, un savon, des rasoirs, des chaussettes, une lampe de poche, un thermos, un bonnet, des écharpes.
Ded Moroz, le père noël russe, visitera cette fin de semaine les trois Tentes de la Survie, les arrêts du Bus de Nuit ainsi que le Centre d’accueil.
Cette fois encore Ded Moroz a avancé sa tournée. En Russie la distribution de cadeaux ce fête la nuit du 6 janvier.
Il y a un mois Nochlechka a lancé un appel aux Saint-Pétersbourgeois pour qu’ils contribuent à cette distribution. Généreusement, ils ont répondu en masse, nous dit Danil Kramorov, coordinateur de l’action à Saint-Pétersbourg.
Un mois avant le Nouvel An une importante équipe de bénévoles a trié les dons, les a emballés avec du papier de fête. Chaque étrenne est non seulement agréable mais utile ajoute Danil Kramorov.

Le manuel de survie
Nochlechka profitera de cet événement festif pour répartir 1’200 fascicules d’information et de conseils destinés aux sans-abris.
Natalya Shavlokhova, responsable du service juridique de l’ONG nous explique :
Le plus souvent, les Russes en général et les déshérités en particulier ne connaissent pas leurs droits. Ils ne savent pas où ils doivent aller pour des problèmes sociaux et juridiques.
La situation des sans-abris à cet égard est encore plus pathétique : non seulement ils ne savent pas quels sont leurs droits, où ils peuvent trouver de l’aide pour survivre et pouvoir retrouver une vie normale, mais ils n’ont même pas accès à ces informations.

Une situation pathétique
Notre manuel des sans-abris comble ce vide et répond aussi à des questions basiques, où manger et dormir gratuitement, se laver et faire sa lessive, recevoir des vêtements, se faire couper les cheveux, comment obtenir des soins médicaux, une consultation juridique, récupérer ses papiers d’identité, trouver du travail, comment communiquer avec la police et se défendre en cas d’abus, quels sont les musées et expositions gratuits.
Mise à jour, c’est la seizième fois que nous publions ce guide.

Soutenez Nochlechka vous sauvez des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *