Пасха

Pas question que les sans-abris soient privés de la fête pascale.
Voilà en résumé l’appel lancé la semaine dernière aux Saint-pétersbourgeois pour qu’ils contribuent à cette donation de friandises.
Le 28 avril dernier, la Russie fêtait ses pâques orthodoxes, un moment clé dans la vie sociale russe qui dépasse les frontières du religieux.

Ne pas les oublier
Grigory Sverdlin, président de Nochlezhka soulignE; pâques est une fête très importante pour un grand nombre de personnes très différentes, y compris celles qui n’ont pas de toit.
Chaque année, Nochlechka organise une campagne de pâques pour les sans-abris, quelles que soient leurs croyances religieuses.
Au minimum, pour eux, c’est l’une des rares occasions de sentir que la société ne les a pas totalement oubliés, qu’ils ne sont pas encore plus mis de côté.

Sensibiliser la population
Cet appel à la générosité des Pétersbourgeois est aussi une façon de sensibiliser la population au drame des rejetés de l’administration, pour qu’ils connaissent mieux le sort de leurs concitoyens infortunés.
Comme les années précédentes, Nochlechka a demandé à tout un chacun qu’ils apportent au centre de Nochlechka, le 112-B, Borovaia ulitsa, les traditionnelles friandises pascales, le koulitch, gâteau aux raisins secs, la paskha, dessert en forme de pyramide à base de fromage blanc, et bien évidemment les œufs teints, décorés.

Tout au long de cette semaine, ces douceurs pascales, souvenirs d’un passé moins noir, sont distribuées aux arrêts du Bus de Nuit et au Centre d’Accueil de l’ONG.

Soutenez Nochlechka vous sauvez des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *